Catégorie: 1967

La Maison de Toutou

« La Maison de Toutou » est un « programme jeunesse », comme on dit dans les réunions de programmation, donc avant tout destiné aux enfants. Et pour le coup, voilà un programme qui est vraiment destiné aux enfants : tout y est adorable et soigné !

« La Maison de Toutou » a été diffusée pour la première fois à la télévision française en 1967, c’est-à-dire qu’elle n’est pas adaptée d’un jeu vidéo et que ce n’est pas la version « babies » d’un autre dessin animé plus talentueux. Non, c’est une petite création charmante et guillerette, que l’on doit à Georges Croses et Régine Artarit. Il y a trois marionnettes : Toutou, Zouzou et Kiki, qui évoluent dans un jardin potager, celui de Toutou justement. Il y a eu 78 épisodes produits et diffusés jusqu’en 1973.

Bien sûr, les péripéties potagères de ces marionnettes s’adressent surtout aux plus petits. N ‘allez pas offrir ça à votre neveu mangaphile où il va faire la tronche ! Mais si vous avez des petits de 3 à 5 ans dans votre entourage et que vous soupirez à chaque fois que vous les découvrez en train de se tanner la rétine devant Teletubbies, alors je viens de vous donner LA bonne idée pour Noël prochain.

Il faut le répéter : c’est adorable et soigné. C’est une série du temps où on avait le temps de faire les choses bien, avec peu de gens, c’était le temps de l’ORTF. Les couleurs sont très jolies, elles créent une impression d’être dans un de ces beaux livres illustrés de ce temps-là, aux pages épaisses et glacées. Les décors sont très mignons, plein de détails, et c’est impeccablement filmé. Le texte est très bien écrit, très bien rythmé et superbement dit par Jacques Morel, Lucie Dolene et Agnès Varnier. Encore une fois (quand c’est pour les petits, faut répéter souvent) : c’est mignon tout plein !

Si vous ne me croyez pas, faîtes l’essai : faites voir un morceau de « La Maison de toutou » à un bout de chou et vous allez le scotcher comme il ne l’a jamais été depuis son premier mobile musical. Restez quand-même à proximité avec la télécommande, les épisodes sont très courts et les petiots veulent toujours les revoir en boucle. Et puis, grâce à sa « catch phrase » de fin d’épisode (là, ils vont gueuler au ministère avec cet anglicisme), Toutou va leur apprendre 78 adjectifs pouvant caractériser une personne : c’est un beau départ dans la vie, ou du moins un beau départ pour la maternelle. Nous, adultes, on peut bien se faire arnaquer à longueur de journée par la télé, on s’y retrouve toujours mais les mômes, faut pas se moquer de leurs mimines !

Je veux aussi signaler (et là ça va leur faire plaisir au ministère) que cette série française a été diffusée au Royaume uni où elle a connu un franc succès.

 

 

 

Publicités