Tittybangbang

On m’écrit des quatre coins du monde pour me dire que si je ne parle pas très vite sur ce blog de « Tittybangbang », on va venir me casser les genoux. Et on a raison ! Parler de cette série est un devoir de citoyens ! Il y a trop peu d’opportunités de voir des comédies féminines pour laisser passer celle-là. Certes, des femmes comiques, il y en a sur tous les écrans, mais on les met trop souvent au second plan, on les affuble trop systématiquement d’un partenaire masculin moins drôle.

Donc, oui, « Tittybangbang » est écrit (entre autres), réalisé (aussi) et joué (surtout) par des femmes. Si je ne me trompe, on n’avait pas vu ça depuis « Absolutely Fabulous ». Et ce n’est pas juste une autre émission à sketches avec ses personnages récurrents plus ou moins farfelus, c’est une vraie création avec un point de vue original.

Les sketches sont quasiment tous interprétés par Lucy Montgomery (qui participe aussi à l’écriture) et Debbie Chazen. On ne peut s’empêcher de comparer les deux actrices à French et Saunders. Comme elles, elles pratiquent un comique visuel, avec déguisements et maquillages à l’appui qui les transforment et leur permettent d’interpréter toute une galerie de personnages savoureux . Et la comparaison s’arrête là, parce qu’elles sont aussi hilarantes et spontanées que leur prédécesseuses. Dans une interview,  la productrice Lisa Clark a révélé que c’est à cause de leur performance mémorable lors du casting qu’il n’y a, au final, presque uniquement des rôles féminins dans l’émission. On veut bien le croire parce que, dans « Tittybangbang » elles sont proprement incroyables ! Pleines d’énergie, elles se démènent toutes les deux d’un sketch à l’autre et nous offrent un acting impressionnant, tant au niveau de la gestuelle qu’au niveau des expressions ou des intonations.

Elles ne sont quand même pas vraiment toutes seules et on trouve à leur côté d’autres filles bien marrantes : Velile Tshabalala, Shelley Longworth, Kati Brend, Di Botcher, que des filles et quelques hommes mais qui sont là pour donner la réplique et c’est bien leur tour, pour une fois…

Comme dans « The Fast Show » ou « A Bit of Fry and Laurie », les mêmes situations, les mêmes personnages reviennent à chaque épisode. Les sketches partent souvent de situations absurdes (le club des couseuses au cul nul ou la soubrette exhibitionniste, par exemple) mais ils se développent surtout autour des caractères et du comportement des personnages. Chacun d’eux à un truc à lui, son obsession personnelle (mince, « personnage » reste toujours masculin ?). On ne peut pas tous les citer, mais mes préférés sont : Pete Wade, le vendeur qui enchaîne « huhu » sur « yeah », sans jamais écouter ce qu’on lui dit et en tentant de faire valoir des parties génitales inexistantes. Le club des culs nus, sketch tout en lenteurs voulues me fait hurler de rire. Et j’adore l’esprit qui règne dans les sketches où apparaît Carol Booth, la mère qui tient absolument à passer dans un talk show à sensations, c’est frais. Mais en tête vient Ruth Baxter, la bourgeoise qui cherche des crosses à tout le monde.

Bon, on a parfois l’impression que ce n’est pas tout à fait abouti et il manque certainement encore un petit quelque chose pour que ça rejoigne les monuments de la comédie anglaise. Et soit, certains sketches peuvent laisser perplexe, avec une sensation que l’idée est tarie et qu’on tire sur une corde de plus en plus grosse. Mais dans l’ensemble « Tittybangbang » est un petit bonheur qu’on n’a pas le droit de se refuser. Et puis, peut-on attendre encore une décennie pour voir autre duo de comédiennes nous faire marrer autant ?

Derrière « Tittybangbang », il y a encore deux autres femmes : Jill Parker (scénariste) et Liza Clark (co-créatrice et productrice) et un homme (quand même) : Bob Mortimer (co-créateur et producteur).

Trois saisons ont été diffusées sur la BBC de 2005 à 2007. Les deux premières sont déjà disponibles en DVD. Je ne sais pas s’il y aura de nouvelle saison mais God ! Oh God ! Oui ! J’espère qu’il y aura encore plein d’occasions de voir des comédies avec des filles dedans !

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s